Eglise Saint Vincent de Villeneuve

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

La construction en pierre de Bourg date du XIIeme et XIXeme siècle.

Les parties les plus anciennes de Saint Vincent concernent le chevet roman voûté en cul-de-four et le clocher datant de la fin du XIème siècle. Une tour carrée avec meurtrières laisse supposer que l'ancienne église était fortifiée. Souvent remaniée au cours des siècles, l'édifice subit d'importantes modifications vers 1865. Cependant, l'architecte choisit de s'exprimer dans un style néo-roman afin de créer une unité entre la nef et la façade avec les plus anciens restes de l'édifice.

De pierres ocre, surplombant les côteaux viticoles et l'estuaire, l'église Saint Vincent de Villeneuve possède un intérieur clair avec de nombreux piliers sculptés (pour certains inachevés) réhaussés d'arc sur deux niveaux, parsemés de petites rosaces aux vitraux multicolores. En pénétrant par le porche, de part et d'autre de l'entrée, dans la nef, on peut remarquer les statues de Saint Vincent (patron des vignerons) et de Saint Laurent (patron des cuisiniers et des patissiers). Dans le passé, l'église était entourée d'un cimetière (existence de pierres tombales, apparentes pour certaines). A l'intérieur du transept, des carreaux gravés précisent l'emplacement d'anciennes tombes.

L'ostensoir fut donné en 1862 par S.M. l'Empereur NAPOLEON III (mention portée sur le coffret de l'ostensoir).

En 2003, une partie de l'autel a été déplacée pour une meilleur adaptation liturgique de choeur de l'église.

Les nombreux fidèles venus à l'église ont usé le seuil d'entrée par leurs passages répétés. L'intérieur a perdu sa statuaire saint-sulpicienne, mais a gardé un chemin de croix en émail et deux grandes statues de Saint Laurent et de Saint Vincent.

La cloche de l'église, fondue en 1491, porte l'inscription : « Ave Maria Gracia Plena ». Il s'agit de l'ancienne devise des seigneurs de Mendoce qui l'ont financée en partie. Elle figurait parmi les plus anciennes du canton. Elle mesurait 71 cm et pèsait 220 kg. Elle donnait le do dièse et était ornée d'une Vierge à l'Enfant et d'un Ecce Homo. La nouvelle cloche a été baptisée Madeleine le 27 juin 1992.

​Fin 2005, trois vitraux sont venus compléter harmonieusement la série existante. Il s'agit d'un vitrail de Saint Pierre, d'un de Saint Paul lui faisant face et d'une de Saint André dans le transept sud.

D’après « Le patrimoine des communes de la gironde » - Flohic éditions

et d'après "Eglise Saint Vincent de Villeneuve" - Michel Lafferriere

 

 

        

Photos : C.M.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+