billet whatsapp de la semaine  12/07 au  18/07 2021

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Les billets du jour de la semaine du 12 juillet 2021

Billet du jour : Carmel le 12 juillet

La première lecture et l'Évangile d'aujourd'hui, avec des paroles très précises, nous offrent l'occasion de réfléchir sur le comportement : celui
de nous-mêmes, de ceux qui nous entourent et de ceux qui nous ont précédés. La lecture, du Livre de l'Exode, décrit les conditions de travail et de vie, extrêmement dures, imposées par les Égyptiens aux Hébreux. Et pourquoi ? Parce-que ils étaient jaloux ! Parce-que ils avaient peur ! Les Hébreux devenaient plus nombreux.........pour sauvegarder leur position et maintenir leurs richesses, les Égyptiens avaient recours à l'esclavage et même à l'assassinat des enfants mâles. Dans l'Évangile de Saint Matthieu, nous écoutons notre Seigneur parler des exigences de son ministère. "Je ne suis pas apporter la paix mais la glaive.........". " Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi".
Aimer Dieu c'est Lui donner la première place : obéir à ses commandements, aimer son prochain et agir avec droiture et courage. Il faut que cela soit visible :"qui accueille un homme juste en sa qualité de juste..........." , "qui donne à boire à l'un de ces petits en sa qualité de disciple.........."
Jésus nous demande de mettre Dieu au centre de nos vies et de Lui donner la première place, de ne pas avoir peur de faire connaître son Évangile ; d'être prêts à contredire ceux ou celles qui ne le reconnaissent pas, de s'opposer à ceux ou celles qui n'agissent pas avec justice (même si nous aimons ces personnes et qu'ils nous sont très proches).
La peur, l'égoïsme et la jalousie des Égyptiens les avaient amenés à maltraiter des personnes dans une situation plus faible. On peut se demander combien de fois, de nos jours, nos pays riches et nous-mêmes, profitons-nous du travail, de la faiblesse ou des malheurs d'autrui ?
Aujourd'hui nous pourrions demander au Seigneur de nous accorder la grâce d'être courageux pour annoncer Sa parole, de soutenir toujours Son enseignement et d'agir avec charité envers ceux et celles qui sont différents de nous mais qui ont besoin de notre aide. Nous pourrions prier aussi pour les dirigeants de notre monde, religieux, politiques, économiques ou scientifiques, qu'ils agissent toujours avec justice .

Billet du jour : Sylvie le 13 juillet

(transféré)

« Venez à l’écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu » (Mc 6, 31)

J’entends que cette demande pressante est pour moi. Le Seigneur me demande d’être auprès de lui, dans le calme et le repos. Le contraire de ce que je fais habituellement. Ma demande est souvent inverse. « Viens Seigneur toucher tel malade » « Viens Seigneur dans telle foule» « Viens Seigneur dans mon cœur où il y tant de bruit ».
Le Seigneur me demande de produire du fruit mais j’oublie que pour cela il me faut des racines profondes. C’est dans la présence silencieuse de Dieu que mes racines vont progresser vers la source ultime, vers l’eau qui désaltère pour toujours. C’est dans le silence et la solitude du désert que Jésus va pouvoir m’enseigner mais surtout me dire combien il m’aime, combien je suis précieux pour lui, comment il va agir à travers moi si je me laisse façonner par lui. Tout cela dans un cœur à cœur qui n’a pas besoin de témoins. L’Amour de Dieu ne se crie pas, il est au plus intime de mon cœur.
Gloire à toi Seigneur !
Bernard p.p.p (catholique)

Billet du jour : Louis Michel le 16 juillet

Le Seigneur est mon berger, rien ne me manque (Ps.23)
Essai de lecture juive de ce verset proclamé dimanche prochain.
De nombreux passages de la Bible nous montrent que c'est Dieu qui a créé le peuple d'Israël (Ps.95, 7 par exemple).
Affirmer que le Seigneur est/sera "mon berger "est avant tout une décision/choix délibéré à faire, personnellement et en communauté.
Cette décision des Israélites est consécutive de l'expérience des 40 années passées dans le désert où Dieu a été le seul à conduire son peuple (Dt.32,12); le combat d'Israël consistant à lutter pour rester fidèle.
Et le psalmiste d'ajouter que "rien ne lui manque "puisque les Israélites mangèrent la manne jusqu'à leur arrivée en Canaan (Ex. 16,35).
Quel enseignement pour moi/nous aujourd'hui ? Ai-je décidé de tout mon cœur (intelligence, affectif,volonté)que le Seigneur est/sera mon berger, même dans les déserts de ma vie ?
Et ma communauté aussi?
Alors, II aura tout  loisir de "refaire mon/notre âme" (v.3)par Sa Torah (sa Parole) comme écrit au Ps.19,7.
Et de rester "près de moi/nous" (v.4), sa Présence manifestée par son bâton (outil de guerre contre les ours/lions du désert) et sa houlette  pour me/nous ramener sur Son chemin.
Belle journée dans la Présence du Seigneur,  à Lourdes ou ailleurs !

Billet du jour : Didier le 17 juillet

Voici revenu le temps des vacances, certains d'entre nous sont déjà partis, d'autres ont choisi le mois d'août, mais pour beaucoup d'entre nous (une pensée pour les restaurateurs et pour les travailleurs saisonniers), le cœur de l'été est un temps de pause. Qu'allons nous déposer à nos pieds pendant cette période ? : nos peurs, nos soucis, notre fatigue accumulée, nos griefs à l'encontre des uns et des autres, notre recherche de perfection, notre frénésie d'activité qui dissimule nos vides intérieurs, notre sens de la compétition, notre besoin d'en imposer... la liste est infinie. Quoi que nous déposions faisons le aux pieds de Jésus, rendons les armes pour un temps en demandant humblement un peu de repos pour nos âmes, prenons le temps de prier tranquillement, de profiter de la fraîcheur de petites églises inconnues, de nous intéresser sincèrement aux autres, à nos enfants, à nos parents, aux inconnus que nous croiserons, ouvrons notre esprit à la charité, à la gratuité des échanges, à la beauté de la création. Profitons enfin d'une vie sans pression pour nous retrouver nous, tels que Dieu nous a conçus et non tels que la vie nous a faits.
Bon été à tous.
Didier

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+