billet whatsapp de la semaine  23/08 au  29/08 2021

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Les billets du jour de la semaine du 23 août 2021

Billet du jour : Carmel le 23  août

Bonjour à toutes et à tous, Les deux lectures d'aujourd'hui sont bien différentes l'une de l'autre. Dans la première St Paul, écrivant aux Thessaloniciens, loue leur fidélité à son enseignement, leur foi en Dieu et leurs preuves de charité qui sont bien visibles. Dans l'Évangile, Jésus gronde les Scribes et Pharisiens pour leur comportement hypocrite et égoïste, pour être attachés aux apparences et richesses au lieu des valeurs réelles qui plaisent à Dieu . Ce qui peut amener chacun de nous à se poser la question : est-ce que j'agis comme un Thessalonicien ou un Pharisien ? Ste Rose de Lima, première sainte du Nouveau Monde dont c'est la fête aujourd'hui, s'est retirée du monde pour une vie de prière et pénitence pour obtenir le salut des Indiens. Aujourd'hui nous pouvons lui demander de prier pour que ce monde se détourne de ses égoïsmes ,sa course effrénée vers les richesses à tout prix, son manque de charité et aussi pour les Chrétiens de l'Orient dont la vie est souvent en danger.
Nous pouvons nous joindre à elle pour prier pour les victimes des catastrophes naturelles et des guerres ; pour que notre foi augmente et que tous nous croyons en un Dieu qui nous aime et veut que nous aimons les uns les autres.

Billet du jour : Benjamin le 24  août

Bonjour à tous, j espère que vous allez tous bien et que ces vacances sont forces de ressourcement pour vous tous. La rentrée arrive à grand pas et c est avec impatience que j attends le retour de notre vie paroissiale accompagnée de tout ces moments de partages et de joie. Aujourd’hui le Seigneur dans l’évangile nous pointe du doigt nos réactions humaines, nous avons besoin de preuves pour croire, de signes concret pour comprendre le mystérieux. Comme il est difficile mon Dieu avec nos yeux d Hommes de comprendre sans voir. Et pourtant….. en lisant les évangiles, en vivant en communauté, en faisant la joie , la charité autour de nous, c est le Seigneur qui cultive en nous par l Esprit. Ouvrons nos yeux par l Esprit et nous verrons que certaines choses que nous pensons mystérieuse le sont peut être pas autant. Autrement dit, si nous regardons avec un peu de recul ce qui se passe tout au long de nos journées nous pouvons y voir le Seigneur agir en permanence . Que l Esprit Saint soit avec vous et que Dieu vous bénisse. Belle journée à tous. Benjamin.

Billet du jour : Didier le 28  août

Beaucoup voient en Jésus un doux rêveur, un baba cool, vivant avec ses amis d'amour et d'eau fraîche, tout en proclamant à tout va : "peace and love, mes frères".

Mais dans l'enseignement de Jésus, ils sont gênés par certaines paroles plus exigeantes. Il semble même que certains croyants en sont troublés, croyant sans doute qu'ils peuvent prendre ce qui leur convient dans l'enseignement christique et mettre de côté ce qui les dérange. L'Evangile à la carte en quelque sorte...

Prenons la parabole des talents, évangile de ce jour (Matthieu 25,14-30) : quand j'étais enfant et que je commençais à comprendre les lectures, j'en ai été choqué. Comment ? Le maître ne distribue pas le même nombre de pièces à tous ? Comment ? Il rejette avec violence celui qui s'est comporté en gardien du trésor et n'a rien fait fructifier ?

D'autres paroles sont difficiles à entendre : la parabole du fils prodigue (Luc 15,11-32) qui nous semble si injuste pour le fils obéissant, celle des ouvriers de la onzième heure (Matthieu 20,1-16) qui touchent autant que les ouvriers de la première heure, ou encore celle de l’habit de noces (Matthieu 21 & 22).

Toutes ces paroles ont pour point commun de heurter le sens commun. Mais n'est-ce pas pour cela qu'elle nous est donnée ? N'est-ce pas pour nous permettre d'aller au delà de nos propres instincts ? La parole de Dieu est exigeante, elle nous demande de nous investir au lieu de rester prudent, elle condamne l'envie et la jalousie, elle nous commande de nous tenir droits et prêts pour le jour des noces.

Didier de Hauteclocque

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+