billet whatsapp de la semaine du 21 au 27 novembre 2022

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Les billets du jour de la semaine du 21 au 27 novembre 2022

Billet du jour : Carmel le 21 novembre 2022

Billet du lundi avec du retard et mes excuses.

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui, la fête de la Présentation de la Vierge au Temple l’Évangile nous encourage de réfléchir sur nos relations avec notre propre famille et aussi avec ceux et celles qui forment notre communauté familiale qui est l’Église. Les premières physiques les deuxièmes spirituelles. Nous avons l'obligation dans les deux cas de s'entraider et de remplir nos devoirs. Joachim et Anne remplissaient le leur en présentant leur fille au Seigneur. Jésus, en appelant ses disciples ses "frères, sœurs, mère" nous montre ce qui devrait être les relations dans notre communauté. Nous devrions soutenir les uns les autres par nos prières et par nos actions. St Paul, dans sa lettre aux Corinthiens nous rappelle l'importance de "la foi, l'espérance et la charité" mais que la plus grande de ces vertues est bien là charité. Je suis surprise que personne dans notre groupe n'ait relevé la question de la gestion de l' Église de France après les révélations très inquiétantes de ces derniers mois et la Conférence des évêques à Lourdes. Si nous sommes tous frères et sœurs nous avons tous des responsabilités les uns envers les autres, nous pourrions nous demander si nous, les laïcs, nous n'avions pas jouer un rôle dans le comportement de ces mauvais prêtres qui nous ont tant déçus. Très souvent nous mettons les prêtres sur un piédestal, on se tait sur un comportement qui pourrait nous surprendre. A mon avis il sera plus logique d'avoir des laïcs, hommes et femmes, dans les positions de responsabilités non seulement au niveau paroissial mais aussi aux hautes instances de l’Église. Les laïcs devraient être plus impliqués, prêts à relever aucune anomalie au lieu de dire "oui, mon Père" et se taire. Et pourquoi donner des titres ? "Père, Monseigneur". Ne serait-il plus en accord avec l'enseignement de Jésus d'appeler nos pasteurs "Frères"? Et pourquoi exclure les femmes de la prêtrise ? Les femmes étaient au pied de la croix, j'ai du mal à croire qu'elles n'étaient pas présentes au dernier repas. Le Christ a dit qu ' Il allait le prendre avec ses amis et c'est la culture de l'époque qui a exclu de mentionner les femmes. Marie Madeleine était chargée d'annoncer la Résurrection,il me semble fort possible qu'elle a aussi présidée quelques premiers repas de la jeune Église donc les premières Messes.
Je comprends que de laïcs ont très souvent des responsabilités de famille, de travail et ne disposent pas de beaucoup de temps mais ceux qui peuvent doivent s'impliquer plus. Ce qui s'est passé est honteux et en plus d'une grande préjudice pour l’Église. Il rend la vie beaucoup plus difficile pour tous nos bons prêtres qui essaient de vivre honnêtement leur ministère et quelquefois même de mettre leur vie en danger. Prions pour eux.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+