billet whatsapp de la semaine  20/09 au  26/09 2021

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Les billets du jour de la semaine du 20 septembre 2021

Billet du jour : Daniel le 20 septembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
(Lc 8, 16-18)
En ce temps-là,
Jésus disait aux foules :
« Personne, après avoir allumé une lampe,
ne la couvre d’un vase
ou ne la met sous le lit ;
on la met sur le lampadaire
pour que ceux qui entrent voient la lumière ».

Une fois encore, la lumière est mise en avant. Jésus est lumière. Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu…
Voici un joli mot de 7 lettres !
Cette lumière est pour nous un guide tel le phare pour les marins. La lumière de l’étoile qui a guidé les rois mages.
La lumière source de vie, sans laquelle rien ne pousse. Notre foi a besoin de cette lumière.
La lumière composée des 7 couleurs de bases, tel l’arc en ciel, symbole de paix et de calme.
La lumière qui traverse les vitraux et qui donne vie aux Saints et aux scènes qu’ils représentent.
La lumière que l’on peut canaliser judicieusement, comme ce faisceau lumineux vert qui apparait sur le Christ dans la cathédrale de Strasbourg, le matin au moment des équinoxes.
La lumière du soleil, qui a servit de repères pour la construction des églises, des cathédrales …
Et nous, sommes nous des lumières pour nos frères un peu éloignés du Christ ?
Bonne journée à tous et merci pour ce dimanche de rentrée. Daniel.

Billet du jour : Benjamin le 21 septembre

Bonjour à tous, bonne fête au Mathieu! Aujourd’hui je retiens de l'évangile « suis moi » , nous pouvons dire beaucoup sûr cela… suis moi! Viens dans ma lumière ! (merci Daniel) . Le Christ nous invite à le suivre sans se poser de question mais simplement. Faire confiance et se laisser porter. Il me vient tout de suite l'image d un enfant main à main avec son papa et qui l'emmène se promener sans se poser de question mais en sachant avec confiance qu'il ne craint rien. Viens suis moi, ne crains pas. En cette période de rentrée « suis moi » résonne différemment . Nous nous devons, dans l'humilité, de nous renouveler sans cesse pour avancer petit à petit vers la sainteté. En cette rentrée paroissiale nos prêtres nous propose une boîte à outil pour évaluer la bonne santé de notre moteur et peut être pouvoir diagnostiquer les petits réglages à faire dans notre vie Chrétienne, dans nos groupes, dans nos paroisses. Les 5 essentiels ( les 5 questions que je peux me poser) peuvent me permettre de me poser des questions et faire un point sur ce que je peux faire de mieux cette année. L'adoration, le service, la fraternité, l'évangélisation, la formation font-ils parti de ma vie? Je ne peux que vous inviter au questionnement et de librement en parler entre nous. Cette boîte à outil peut nous amener à un renouveau et je pense, à répondre à cet appel: « suis moi ». Belle journée à tous, bonne année paroissiale à vous et si la formation ou tout au moins l'idée de vouloir cheminer vers un sacrement vous turlupine mais que vous n osez pas, contactez moi nous pouvons en parler. Benjamin

Billet du jour : transféré par Sylvie le 23 septembre

« Celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Et celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen je vous le dis, il ne restera pas sans récompense ». ( Mc 9, 41)

Encore une fois, Jésus me rappelle à l’ordre. Pourquoi me lamenter d’une apparente déchristianisation ? L’indifférence ambiante n’est pas contre l’Église. Combien de ces indifférents font preuve de charité envers les autres. Combien sont-ils à militer dans l’action humanitaire ? Combien font des miracles en multipliant les pains ? Ils ne savent simplement pas qu’ils agissent avec une charité dont la source est Le Christ. Ils ne savent pas que Jésus, par humilité, agit par eux mais ils ne resteront pas sans récompense. Il faut que je m’ouvre à cette réalité et aimer ces personnes même s’ils semblent loin de l'Église. J’ai à découvrir cette réalité d’une Église non visible mais aimée pareillement par Jésus pour un simple verre d’eau. J’ai à comprendre ces frères jusqu’au bout et surtout de ne pas les scandaliser. Gloire à toi, Seigneur d’accomplir ce miracle de m’aider à comprendre et à aimer comme toi. Gloire à toi !

Bernard p.p.p (catholique)

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+