billet whatsapp de la semaine 8/02/2021

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Les billets du jour de la semaine du 8 février 2021

Billet du lundi 8 février 2021
L’Evangile de Marc dans un style très ciselé, va à l’essentiel. En lisant le passage de ce jour, 6,53-56, je peux très facilement imaginer me tenir au milieu de cette foule qui vient apporter les infirmes. La réputation de Jésus l’a précédé : comme on dit chez nous, les gens parlent. Je peux voir toutes ces personnes ayant entendu les récits des guérisons précédentes, n’avoir d’yeux que pour le maitre, tendues par un immense désir de Vie.
Est-ce que j’éprouve ce désir d’aller vers Jésus ? Et où est-il Jésus aujourd’hui dans mon quotidien ? Est-ce que je supplie Jésus de toucher la frange de son manteau ? Et moi, est-ce que je me sens sauvé par Jésus comme tous ceux qui ont touché son manteau ?
Ce matin je peux demander la grâce à Jésus qu’il me fasse connaitre intérieurement de quoi il me sauve. Qu’il me donne des mots simples, concrets : « Oui Jésus, je reconnais que tu me sauves de ceci et de cela, etc… ». Peut-être que dans les prochains jours, un voisin, mon boulanger ou un ami me demandera : « à quoi ça te sert d’aller à l’Eglise ? ». L’occasion me sera ainsi donnée de témoigner. Qui sait, peut-être que les quelques mots que je prononcerai suffiront pour que mon interlocuteur éprouve lui aussi cette envie de venir voir ce Jésus qui sauve.
Alain

Je vous livre ce très beau billet, publié aujourd'hui dans LTEP. 😊

Bonjour à toutes et à tous
Paix de Jésus

« Il guérit de nombreux malades souffrant de maux de toutes sortes et il chassa de nombreux démons » (Mc 1, 34)

Jésus me demande d‘être à son image, d’aller vers ceux qui souffrent et pour cela, il me donne le protocole. Ne pas détourner les yeux, aller vers tous, être silencieux, dans l’humilité, être présent par mon amitié et ma proximité, avoir des gestes de compassion et de relèvement. A tout cela, il manque encore le principal : la prière. « Au matin, à la nuit noire, Jésus se leva et s’en alla dans un lieu désert ; là, il priait. (Mc 1, 35). Au cœur de mes actions, s’il n’y a pas de prière, il n’y a rien. En priant, je demande l’Esprit-Saint pour qu’il agisse en moi, pour qu’il me transforme et que mes actions portent du fruit. Sans toi, Seigneur, je ne suis rien. Seigneur, tu peux tout. Gloire à toi !

Sylvie

Bonjour à tous,
Billet du mercredi 10 février à partir du livre de la Genèse (2,4b-9, 15-17) et de l'Evangile selon St Marc (7, 14-23)
Etes vous des amis des jardins, heureux de cultiver la terre, d'en ôter les herbes folles, d'y semer artichauts et laitues? Auprès des plantes aux senteurs pures, l'air semble moins pollué, plus revigorant. Les lassitudes s'envolent et le sentiment de liberté s'accroit. C'est dans un jardin que Dieu a donné aux premiers hommes de vivre, de se réjouir. Et le Seigneur nous veut aussi heureux que le jardinier, en herbe ou de profession, épanoui au milieu de ses semis.
L'homme ne reçoit que de bonnes paroles de la part de Jésus.
Mais malheureusement nous ne savons pas toujours les mettre en pratique. Il nous faut cultiver ces paroles pour en tirer tous les fruits d'une conduite en accord avec la volonté du Seigneur.
Bonne journée à tous,
Brigitte

Billet du jeudi 11 février

Bonjour à tous, dans l Évangile d aujourd’hui, Jesus change l eau en vin lors d un mariage à Cana en Galilée. Pendant cette fête le vin manquait et Jesus demande à ce qu on remplisse des jarres d eau et quand elles furent amené au maître du repas l eau était du vin...
Les signes que Jesus accomplit nous ramènent à deux réflexions.
Ils nous montrent la Divinité de Jesus, preuve qu il est le fils de Dieu, le Messi tant attendu.
La 2ème réflexion nous amène également à comprendre que rien est impossible à Dieu, nous devons lui faire confiance et nous abandonner à lui dans filtres.
Il est difficile pour nous, humains, de pouvoir ouvrir réellement les yeux sur notre Seigneur mais avec confiance et persévérance nous pouvons nous rapprocher de lui peu à peu chaque jour.
Que Dieu vous bénisse et que l Esprit Saint vous guide.🙏
En ce 11 février, jour de Notre Dame de Lourdes, je supplie la Vierge Marie de prier pour ces enfants et tout particulièrement aujourd’hui pour le père Emmanuel ainsi que sa maman et tout ses proches. Amen

Benjamin

 

Billet du vendredi 12 février

(Frère J.C Lévêque, ODC):

EFFATA !
Ouvre-toi, toi qui t’enfermes dans ta solitude et qui portes toute souffrance comme une rancœur. 

Ouvre-toi, toi qui es clos sur ton passé et qui traînes à longueur de vie le fardeau de tes souvenirs. 

Ouvre-toi, toi qui attends toujours d’être aimé pour te mettre en route vers l’autre. 

Ouvre-toi à cet homme, à cette femme, à cet ami(e), qui est encore plus seul(e) que toi, plus muet(te), et qui ne veut plus rien entendre parce que tu l’as trop souvent déçu(e). 

Ouvre-toi à la nouveauté que Jésus te propose. 

Ouvre-toi surtout à la parole de ton Dieu, qui vient te donner la force et la liberté, et qui agrandit chaque jour, si tu le veux, l’espace de ton espérance. 

« Effata », dit Jésus à l’homme handicapé. « Aussitôt ses oreilles s’ouvrirent, sa langue se délia, et il parlait correctement ». Jésus guérit donc à la fois la surdité de l’homme et sa langue embarrassée. Les deux maux sont liés, en effet : souvent les muets sont muets parce qu’ils sont sourds ; ils ne peuvent rien dire parce qu’ils n’ont jamais rien entendu, parce qu’ils ont grandi et vieilli dans un monde sans paroles ni sons. 

Ainsi en va-t-il de nous-mêmes devant Dieu dans la prière ; souvent c’est notre surdité qui nous rend muets et timides. Faute d’entendre la parole de Dieu, nous ne trouvons plus de mots pour Lui parler ou pour parler de Lui. 

Que l’Évangile, aujourd’hui, soit notre guérison. Qu’un seul ordre de Jésus nous rende perméables à sa Parole et ardents pour la louange et le témoignage.

Anne Ducy

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+