billet whatsapp de la semaine 15/03/2021

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Les billets du jour de la semaine du 15 mars 2021

Billet du jour : Corentin le 15 mars

Bonjour à tous,
Le billet d’aujourd’hui sera sur
L’évangile du jour Jean 4, 43-54
En ce temps-là, après avoir passé deux jours chez les Samaritains, Jésus partit de là pour la Galilée. Lui-même avait témoigné qu’un prophète n’est pas considéré dans son propre pays. Il arriva donc en Galilée ; les Galiléens lui firent bon accueil, car ils avaient vu tout ce qu’il avait fait à Jérusalem pendant la fête de la Pâque, puisqu’ils étaient allés eux aussi à cette fête. Ainsi donc Jésus revint à Cana de Galilée, où il avait changé l’eau en vin.
Or, il y avait un fonctionnaire royal, dont le fils était malade à Capharnaüm. Ayant appris que Jésus arrivait de Judée en Galilée, il alla le trouver ; il lui demandait de descendre à Capharnaüm pour guérir son fils qui était mourant. Jésus lui dit : « Si vous ne voyez pas de signes et de prodiges, vous ne croirez donc pas ! » Le fonctionnaire royal lui dit : « Seigneur, descends, avant que mon enfant ne meure ! » Jésus lui répond : « Va, ton fils est vivant. » L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il partit.
Pendant qu’il descendait, ses serviteurs arrivèrent à sa rencontre et lui dirent que son enfant était vivant. Il voulut savoir à quelle heure il s’était trouvé mieux. Ils lui dirent :
« C’est hier, à la septième heure (au début de l’après- midi), que la fièvre l’a quitté. » Le père se rendit compte que c’était justement l’heure où Jésus lui avait dit : « Ton fils est vivant. » Alors il crut, lui, ainsi que tous les gens de sa maison.
Tel fut le second signe que Jésus accomplit lorsqu’il revint de Judée en Galilée.

Un homme priait pour que son petit garçon ne meure pas. Jésus a entendu sa prière, il a vu la sincérité de sa foi. L’enfant a été guéri grâce à son père.
Seigneur, quels signes m’envoies tu aujourd’hui ? Apprends-moi à les lire selon ta sagesse, à y découvrir ce qu’ils me disent du cœur de ton Père.
Nous prions « Seigneur, je crois, mais augmente ma foi ».

Billet du jour : Adeline le 16 mars

Bonjour a tous,
Le billet d’aujourd’hui sera sur l’évangile du jour jean 5,1-16
Un malade au bord de la piscine s’adresse au seigneur «  je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne » Jésus lui dit: « lève-toi prends ton brancard et marche » et aussitôt l’homme fut guéri... Jésus retrouve le malade dans le temple et lui dit « te voilà guéri. Ne pêche plus, il pourrait t’arriver quelque chose de pire » l’homme parti annoncer aux juifs que c’était Jésus qu’il avait guéri…
Cette évangile nous rappelle que la parole du seigneur est toujours autour de nous mais nous n’avons pas toujours l’oreille, la vue attentive a ce qui nous entoure..le seigneur nous offre, nous montre des signes, montrons en cette période de carême que nous avons le cœur, les yeux, les oreilles plus attentives a toutes ces intentions..
Que la lumière du seigneur nous bénisse tous 🙏
Belle journée a vous tous
Adeline

Billet du jour : Véronique le 17 mars

Billet du jour

L’Évangile d'aujourd'hui selon Saint Jean (5,17-30), nous rappelle que Dieu est "toujours à l'œuvre ". Jésus vient de guérir un paralysé le jour du Sabbat, c'est à dire, le jour du repos. On l'accuse de ne pas respecter ce repos, mais lui, rappelle que comme son Père, il ne cesse jamais de travailler. "Comme le Père, en effet relève les morts et les fait vivre, ainsi le Fils, lui aussi, fait vivre qui il veut". C'est bien à cela qu'il travaille : à la Vie! C'est le message réconfortant de Jésus, qui lui le Fils, rejoint sans cesse le Père à l'œuvre. Il ne nous abandonne jamais. Et pourtant, est-ce que je sais recevoir Dieu alors même qu'il travaille pour moi? Seigneur, aide-moi à t'accueillir pour que j'aie la foi et qu'elle me conduise à la Vie que tu me prépares.
Belle journée à chacun
Véronique

Billet du jour : Jérôme le 18 mars

Bonjour à tous, je vous propose le billet du jour.

« J’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean. »
Jésus reçoit son témoignage du Père, par les œuvres confiées, et de Moïse, par les Écritures qu’il vient accomplir. Mais Jésus ne veut pas s’imposer, pour ne pas contraindre la liberté. En rangeant en option d’interprétation des Écriture, il fait appel aux consciences.
De fait, la sagesse éternelle a déposé en chacun les repères pour le reconnaître. Et pour aider à faire la part des choses dans le délicat équilibre entre conscience et liberté, Jésus ajoute : « Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez ! ».
Ô Jésus, tu es mon espérance. En toi je mets ma confiance parce que tu accomplis ce que Moïse a transmis. Fortifie par la grâce des expériences de foi mon faible discernement pour que je te reconnaisse et te suive avec plus de détermination.

Billet du jour : Marie Christine le 19 mars

Billet du jour
En ce jour, fête de Saint Joseph, l'évangile :Matthieu 1,16,18-21,24,nous invite à réfléchir sur la naissance de Jésus, du point de vue de Saint Joseph, l’époux de Marie,
Il se trouve dans un dilemme moral,quand il apprend la grossesse de Marie, survenue "avant qu'ils aient habité ensemble";
Quand il était sur le point de se séparer de Marie, un ange du Seigneur lui dit en rêve de ne pas le faire, que l'enfant porté par Marie a été conçu par le Saint Esprit.
Joseph a dû sentir qu'il était lui aussi appelé à quelque chose de spécial :prendre soin de Marie et de son enfant, celui qui avait une mission divine.
Joseph obéit,
Dieu bouleverse sa vie,
Il est un homme juste, qui veut faire ce qui est le mieux pour tout le monde, en harmonie avec la volonté de Dieu.
"Ne crains pas "dit l'ange du Seigneur à Joseph,
"Joseph fit ce que l'ange du Seigneur lui avait prescrit ",il devint "père d'accueil "en assumant la paternité de Jésus.
Comme Saint Joseph, quand nos missions, nos choix, nous semblent trop lourds, trop difficiles, souvenons nous, que tu es prêt à nous aider dans toutes les circonstances même les plus inattendues.
Prions Saint Joseph pour qu'il nous aide dans nos choix :
"Salut ,gardien du Rédempteur,
Époux de la vierge Marie .
A toi Dieu a confié son fils,
En toi Marie a remis sa confiance,
Avec toit le christ est devenu un homme.
O bienheureux Joseph,
Montre-toi aussi un père pour nous,
Et conduis-nous sur le chemin de la vie
Obtiens-nous grâce,
Miséricorde et courage,
Et défends-nous de tout mal.Amen"
(Prière à Saint Joseph de la lettre apostolique du Pape François. )

Billet du jour : Isabelle le 20 mars

Voici mon billet du jour " à ma façon " bonne lecture ...

La Bible fait référence aux bienfaits de la joie sur notre santé, cette joie éternelle et indestructible que nous avons reçue du Christ.
Il existe en nous un espace de paix, où réside le Christ. Et c'est là que se trouve la joie.
Dans l'évangile de Jean, Jésus parle de lumière parfaite qu' il nous prodigue.
C'est une joie qui dépasse tous les sentiments, une joie qui n'appartient pas à ce monde et qui par conséquent ne peut être détruite par ce monde.
LA JOIE PARFAITE DONT PARLE JÉSUS EST LE REFLET DE DIEU DANS MON ÂME
Par la prière je me relie à cette joie.
La joie se lit sur notre visage : " Un cœur joyeux rend le visage plaisant. "
Le visage d'un enfant, d'une femme ou d'un homme joyeux nous attire, car il est le reflet de sa beauté intérieure.
Celui qui se réjouit en ressent les bienfaits dans son corps tout entier : " Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os "(Pro.17,22)
Chantons les louanges de la joie. Apprécions les petits bonheurs de la vie quotidienne, que notre joie s'éveille devant la beauté de la Création et les bienfaits que Dieu nous dispense.

" La joie du cœur, voilà la vie de l'homme, la gaieté, voilà qui prolonge ses jours "
" Votre cœur se réjouira, et votre joie, personne ne vous l enlèvera " (Jn16,22)
Chaque jour nous offre des occasions de nous réjouir, rendons grâce pour cela ...

Belle journée, que Dieu vous accompagne
Isabelle Baril 🙏☀️🙏

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+