Voici la Semaine Sainte !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Edito du dimanche des Rameaux 14 avril 2019.

Notre Carême touche bientôt à sa fin. Voici la Sainte Semaine. Depuis le dimanche des Rameaux jusqu'au dimanche de Pâques, les chrétiens, où qu'ils soient de par le monde, sont appelés à accompagner, jour après jour, le Christ sur ce chemin enduré par lui pour notre salut.

Voici la semaine sainte dans sa joie des Rameaux et du Saint Jour de Pâques ! Les traditions familiales font que nous avons en ces deux jours la joie d’accueillir des personnes que nous ne voyons pas forcément les autres jours de l’année ! Soyez les bienvenus dans nos paroisses ! Puissions-nous, avec vous, vivre quelque chose de la foi qui nous anime. 

Voici la semaine sainte en son chemin de croix ! Ne nous trompons pas ! Les reliques de la Passion (particulièrement celle du linceul de Jésus conservé à Turin) nous le redisent : notre Messie est un messie souffrant. Pour autant, comme le signalent plusieurs auteurs spirituels, c'est bien la souffrance morale de Jésus à Gethsémani qui fut pour lui la plus douloureuse, celle où le démon, dans le jardin de l'agonie, lui susurra que tant de souffrances, sa Passion, sa Mort, seraient offertes en vain à cause de l’indifférence et de l’obstination des hommes ! « Mon âme est triste à en mourir ». « Et Il commença, dit l’Evangile, à avoir peur et être dégoûté » Le Jeudi-Saint est l’aurore de cette longue série de siècles d’amour d’agonie pendant lesquels Jésus-Eucharistie, caché dans nos tabernacles, restera le captif et l’hôte des cœurs désireux de fournir leur amour, même faible et maladroit. "Jésus sera en agonie jusqu'à la fin du monde" (Blaise Pascal, Pensées, BVII, 553).

Voici la Sainte Semaine. Celle où les amis de Jésus ne s'endorment pas avec lui au jardin de la souffrance mais veulent renouveler pendant ces jours leur vie de disciples ! Puissions-nous entendre cette invitation lancée par l'apôtre Paul en son temps à la communauté des Colossiens, de "vivre du Christ Jésus !". Tout cela trouvera, j'en suis sûr, un écho particulier dans le visage de nos nouveaux baptisés de la nuit et du jour de Pâques. Tout au long de cette sainte semaine, avec tous les autres chrétiens du monde, réaffirmons notre foi au Christ. Sa mort par amour est un chemin de vie qui nous rejoint dans ce que nous vivons parfois de difficile et nous donne une raison d’espérer en l'amour de Dieu, un amour est plus fort que la mort. Belle semaine à chacun !

votre curé, abbé Jean-Laurent MARTIN

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+