Propos de Monseigneur Jean-Pierre Ricard

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Edito du dimanche 19 août 2019.

Dans quelques semaines, notre archevêque va quitter notre diocèse après 18 années passées à sa tête. Il y a quelques semaines, recevant la médaille de la ville de Bordeaux, il livrait quelques souvenirs. Extraits :

.../ ... au moment où, dans quelques semaines, je vais quitter la ville de Bordeaux pour rejoindre ma région natale, je souhaite dire tout le plaisir que j'ai eu à vivre dans cette ville. En près de 20 ans, j'ai vu cette ville se transformer. Je suis arrivé à la fin de la construction des premières lignes du tramway qui devaient amener des changements significatifs dans la circulation urbaine et dans les relations entre les deux rives de la Garonne. J'ai assisté, comme beaucoup de bordelais, à l'aménagement des rives de la Garonne qui a permis à la ville de retrouver un contact direct avec son fleuve. J'ai apprécié de pouvoir flâner le long de la Garonne. Je suis impressionné également par l'extension de la ville et l'aménagement de nouveaux quartiers comme Ginko, Euratlantique et les Bassins à Flots. L'Église catholique a souhaité apporter sa contribution à la vie de ces nouveaux quartiers à travers la construction de l'église Notre Dame du Lac, la naissance du futur campus universitaire de I'Espace François d'Assise et le réaménagement de l'église Saint-Rémi, près de la Cité mondiale du Vin. Je ne vous cacherai pas que j,ai été fier d'habiter cette ville et de la foire souvent visiter à des membres de ma famille ou à des amis. J'ai été heureux de nouer sur cette ville des liens de sympathie et de fraternité avec les différentes communautés religieuses. L’œcuménisme entre Églises chrétiennes est bien vivant sur Bordeaux et nous a permis de vivre ensemble de beaux temps forts. Bordeaux est également une ville où les relations inter-religieuses sont actives et anciennes ... /... comme beaucoup de grandes villes, Bordeaux s'est doté d'un organisme appelé Bordeaux-portage qui permet au Maire et à la Mairie de réunir les responsables des différents cultes pour les associer à sa réflexion et à ses projets. La table-ronde inter-religieuse que nous avons programmée chaque année, même si elle doit peut-être renouveler sa formule, est un beau témoignage de la fraternité que nous essayons de vivre sur la place de Bordeaux. Celle-ci n'est jamais acquise et doit toujours être revisitée ensemble. En tout cas, nous avons expérimenté t'utilité de cette initiative municipale au moment des attentats terroristes. Dans quelques semaines, un nouvel archevêque sera nommé pour le diocèse de Bordeaux. Je ne doute pas qu'il apprécie cette situation et poursuive tout ce travail fraternel de connaissance mutuelle, de collaboration et de dialogue. A tous ceux qui œuvrent à ce rapprochement des esprits et des cœurs .../... je tiens à exprimer tous mes encouragements, mon soutien et pour cette médaille de la Ville mes plus vifs remerciements ».

Notez déjà la messe d'action de grâce célébrée par Mgr Ricard en la cathédrale Saint-André le 20 octobre prochain à 16h00.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+