édito du 3 décembre 2023

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Hebdomadier de la paroisse Blaye et Bourg

     1er Dimanche de l’Avent                                                           

PAROISSE NOUVELLE 

La paroisse possède une longue histoire et a eu dès le départ un rôle fondamental dans la vie des chrétiens, dans la croissance de l’Église et dans son activité pastorale ; on peut déjà en entrevoir une première intuition dans les écrits de saint Paul. Quelques textes pauliniens, en effet, révèlent la constitution de petites communautés qui, comme églises domestiques, sont simplement désignées par l’Apôtre avec le mot “maison” (cf., par exemple, Rm 16, 3-5 ; 1 Co 16, 19-20 ; Ph 4, 22). Avec ces “maisons”, on peut découvrir la naissance des premières “paroisses”. Depuis son apparition, la paroisse se présente comme réponse à rendre l’Évangile proche du Peuple, par l’annonce de la foi et la célébration des sacrements. Faire fructifier l’Évangile qui nous a été confié, aujourd’hui dans ce monde tel qu’il est, et non pas comme on souhaiterait qu’il soit, c’est bien la mission que nous avons reçue depuis notre baptême… Surtout, ne croyons pas qu’accomplir cette tâche c’est entreprendre de grandes réalisations. Cela commence peut-être tout simplement par « OSER l’Avenir avec le Christ »

 L’annonce du Christ et de son Évangile, est l’essence même de l’Église, sa raison d’être, sa vie, le « sang » qui irrigue tout son corps ! « Évangéliser, c’est la grâce et la vocation propre de l’Église, son identité la plus profonde : elle existe pour évangéliser » (Paul VI, L’évangélisation du monde moderne, n° 11)

 Comment, dans chacune de nos activités paroissiales, avons-nous le souci d’annoncer le cœur de la foi, qui est que, par amour de chacun de nous, le Fils de Dieu s’est fait homme en Jésus-Christ, qu’il est mort et ressuscité pour nous sauver de la mort et du péché, et qu’il nous donne son Esprit Saint, afin de nous faire entrer dans la vie éternelle ?

« participation, mission et communion sont les caractéristiques d’une Église humble ». Le Christ, qui est venu « dans le monde par la voie de l’humilité, ouvre un chemin… Il nous indique une manière de faire, il nous montre un but… Sans humilité, on ne peut faire ni participation, ni communion, ni mission… Sans humilité, on ne peut rencontrer Dieu ni faire l’expérience du salut… Sans humilité, on ne peut rencontrer le prochain, le frère et la sœur qui vivent à côté de nous ».

« Oser l’avenir avec le Christ » : le projet pastoral missionnaire paroissial nous y aidera .....

                                                                                     

                                                 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+