édito du 7 janvier 2024

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Hebdomadier de la paroisse Blaye et Bourg

                                         ÉPIPHANIE DU SEIGNEUR

 

Que faire ? Voici un beau programme pour l’année 2024 ....               

  Dans les cabanes des moines au désert, (parfois aussi chez nous !), notre vie spirituelle et la vie tout court aussi, tournent en rond. On a un beau programme de vie, mais les réalisations au quotidien nous paraissent tellement insignifiantes. Et puis il y a aussi de vrais moments de crise où rien ne va.  A quoi bon, je perds mon temps !  

Abba Sisoès dit à un frère : « Comment vas-tu ? »                                                                                 L’autre répondit : « Je perds les journées, Père. »                                                      

 Et l’ancien dit ; « Même si moi je perds une journée, je rends grâces. »

  Ce frère a le courage de dire ce qu’il ressent de sa vie, il se risque à en parler à son ancien qui le guide. Va-t-il le condamner, le rabrouer, ou pire, le juger ? Non, il se place sur le même terrain que lui : « Oui, il m’arrive aussi de perdre une journée. » Quelle délicatesse et aussi quelle vérité ! Celui qui s’ouvre à moi, qui me parle en vérité de lui, me parle aussi de ma propre vérité. Mais l’ancien lui présente une issue, une clé pour sortir de son manège intérieur. Oui, il y a des choses qui ne vont pas, qui ne te conviennent pas, que tu voudrais faire autrement ou même ne jamais faire. Mais il t’est toujours possible de rendre grâce. Il y a du don de Dieu, de la grâce, dans une vie, même si elle paraît tourner en rond. Et donc, il est possible de laisser circuler ce don, de se tourner vers Celui d’où il vient, de vraiment rendre grâce.
  Et puis ce frère n’est-il pas tout simplement déçu de lui-même, dépité, blessé dans son amour propre ? Il voudrait tellement bien faire mais voilà, il n’y arrive pas. Alors, il se désole. Et si nous laissions circuler les choses de notre vie, plutôt que de les retenir pour y regarder la belle image que nous voulons nous donner de nous-mêmes ?                                                                                                      

  C’est cela qui nous fait tourner en rond bien souvent, bien davantage que de perdre la journée en ne remplissant pas telle ou telle chose du joli programme du chrétien que nous rêvons d’être. Rendre grâce nous fait sortir peu à peu de nous-mêmes et même du confort de nos déceptions sur nous-mêmes pour entrer dans la vie inattendue à laquelle Dieu nous invite.

     

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+