Solennité du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Edito du dimanche 14 juin 2020, dimanche du Saint Sacrement du Corps et de Sang du Christ.

Après avoir honoré Dieu dimanche dernier sous les traits de la communion trinitaire, c'est en honorant le don précieux du christ par son Corps et son Sang que l'Eglise attire nos cœurs et nous invite à méditer. Au cours des siècles, cette fête a reçu plusieurs noms : « Fête Dieu », « Fête du Saint Sacrement », « Fête du Corps et du Sang du Christ », « Corpus Christi ». Célébrée jusqu'au Xllle siècle en quelques diocèses, c'est le pape Urbain lV (1264) qui institua officiellement cette fête et l'étendit à toute l'Eglise. Pendant des semaines nous avons été privés de pouvoir communier à la messe. Tous ceux qui se sont unis à la prière de l'Eglise par la télévision, la radio ou les retransmissions faites sur les réseaux sociaux ont été unis à la communion des saints, appelée aussi 'communion spirituelle'. A l'issue de sa messe quotidienne, inaugurant le temps d'adoration après la communion, le pape François célébrait chaque matin, il prenait un temps d’adoration devant le Saint sacrement (Jésus présent dans l'Eucharistie) qu'il entamait par une prière pour les personnes qui ne pouvaient communier que spirituellement :« Jésus, tu es présent au très Saint Sacrement de I'autel, je t'aime par-dessus tout et je désire te recevoir puisque je suis incapable de te recevoir de façon sacramentelle, entre au moins spirituellement dans mon corps, je m'unis entièrement à Toi. Ne permets jamais que je sois séparé de Toi ». Dimanche dernier, dans son bel édito, le père Patient nous a rappelé le lien si particulier qui nous unit à nos mères. C'est également cette image que la Bible n'hésite pas à nous rappeler en ce dimanche : Dieu est un père qui nourrit son peuple (Livre du Deutéronome, chp. 8) à l'image d'une mère qui a à cœur d'apporter subsistance et soin à ses enfants. Le Sacrement de l'Eucharistie est le cœur de la vie de l'Eglise, la source et le sommet de notre vie chrétienne. Cette fête vient nous rappeler la nécessité vitale d'adorer et d'honorer Jésus présent dans le sacrement de son Amour par lequel, il se donne à nous dans la sainte communion. Cette fête nous invite à affirmer notre foi en la Présence Réelle du christ dans la sainte Eucharistie, à rendre grâce à Dieu pour le Pain Eucharistique, vraie nourriture de notre âme. Demandons la grâce de savoir exprimer notre adoration en faisant souvent des visites au saint sacrement, en participant aux saluts du saint sacrement et aux temps d'Adoration Eucharistique organisés dans nos diverses paroisses. Belle fête du saint Sacrement à chacun d'entre vous !

votre curé, Jean-Laurent MARTIN

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+