"Quand on vit de cette présence permanente de Jésus à côté de nous, cela rend vraiment heureux"

Célébration de la Confirmation présidée par Monseigneur Jean-Marie Le Vert le samedi 26 septembre 2015 à Saint Savin pour l'Ensemble pastoral des Hauts de Gironde.

Homélie de Monseigneur Jean-Marie Le Vert

Chers frères et sœurs qui allez être confirmés, vous venez d'entendre trois textes, qui nous mènent, par leur enseignement, à l'essentiel. Dans la première lecture, Moïse exprime ce qu’il désire le plus pour le peuple d’Israël : « Ah ! Si le Seigneur pouvait faire de tout ce peuple, un peuple de prophète ! » (Nb 11, 29) Il dit par là-même que l’essentiel est que tous nous devenions saints, que tous, nous soyons remplis de l'Esprit de sainteté du Seigneur. Dans la deuxième lecture, St Jacques nous exhorte de faire en sorte que rien sur cette terre ne prenne la place de Dieu. Et Jésus nous dit de vraiment choisir ce qui est bon et d’abandonner ce qui peut nous empêcher de faire le bien, car il y a des choses qui sont incompatibles avec l’Evangile et qu’il vaut mieux sacrifier pour accéder à l'essentiel.

Votre confirmation est justement ce qui peut vous donner la force de faire ces choix, de vous recentrer sur l’essentiel, de comprendre que vous êtes faits pour devenir des saints grâce à l’Esprit du Christ. Jésus vient vous remplir de force pour que vous soyez vraiment heureux de croire en lui, d’être chrétiens ; il veut que vous soyez remplis de joie à la certitude de sa présence ; et il veut que vous soyez capables de le dire à ceux qui vous entourent. Car la confirmation qui va vous être donnée aujourd’hui est bien là pour trois choses : vous affermir dans la foi, vous donner la force et la joie de l’annoncer aux autres, et aider à la construction de l’Eglise là où vous êtes. Et cela rejoint ce que vous me dites dans vos lettres de demande de confirmation, que j’ai lues avec attention.

La confirmation vous est donnée pour renforcer votre foi. Beaucoup de personnes se posent la question de savoir si Dieu existe, qui il est vraiment, en quoi nos vies l’intéressent. Seul l’Esprit Saint peut en fait répondre en profondeur à ces questions. C’est lui qui nous fait croire que Jésus est vraiment le Fils de Dieu et c’est lui qui nous fait reconnaître Dieu le Père. Et quand on découvre vraiment cela, quand on vit de cette présence permanente de Jésus à côté de nous, cela rend vraiment heureux. On ne peut pas être chrétien simplement par hasard ; nous ne croyons pas par hasard au Père, au Fils et à l’Esprit. C’est un choix ! Et en étant confirmés aujourd’hui, vous renforcez votre choix. La première chose que vous donnera la confirmation, si vous vous laissez ensuite guider par l’Esprit Saint, c’est de ne pas être sans cesse ballotter par toutes les idées qui courent, mais de rester les yeux fixés sur celui qui est le seul à pouvoir donner vraiment un sens à votre vie : le Christ Jésus. Votre confirmation vous permettra de choisir en qui vous voulez croire, qui vous voulez suivre.

Comme chaque être humain de cette terre, vous voulez être heureux. En étant ici aujourd’hui, acceptez-vous de croire que ce qui peut vous rendre vraiment heureux, c'est l'amour que Dieu a pour chacune et chacun d'entre vous, tels que vous êtes ? Acceptez-vous de croire que c’est le Christ qui est le vrai bonheur de l’homme ? Etre heureux, ce n’est pas être le premier ou le plus fort, ou avoir tout ce que l’on veut. Si vous voulez être vraiment heureux, il faut que vous appreniez à aimer à la manière du Christ. Aimer à la manière de Jésus, ce n'est pas profiter et vous servir des autres, mais c'est vous mettre à leur service. Aimer à la manière de Jésus, ce n'est pas aimer seulement ceux qui vous aiment ou ceux qui vous font du bien, mais aimer aussi ceux qui ne vous plaisent pas et parfois vous font du mal. Et pour aimer ainsi, il faut recevoir l’Esprit Saint. Et c’est en vous voyant vivre et aimer ainsi que ceux qui vous entourent vous reconnaîtront comme chrétiens, comme amis de Jésus, parce que vous vous comporterez d’une manière différente des autres.

Mais pour cela, il faut que vous sachiez toujours mieux qui est Jésus. Et pour cela, il n’y a qu’un moyen : c’est de l’écouter vous dire lui-même qui il est. Il le fait par un moyen très simple, qui s’appelle la prière. C'est par la prière que vous allez le connaître, l’écouter et accepter le suivre. Etre confirmé, cela veut donc dire ne pas laisser passer une seule journée sans prier ; être confirmé, cela veut donc dire ne pas laisser passer la semaine sans venir rencontrer le Christ avec les autres chrétiens à la messe du dimanche.

La confirmation vous est donnée pour continuer à suivre le Christ, pour grandir dans votre foi, pour la renouveler, pour être plus fort. Vous le voyez, la confirmation n’est pas la fin du parcours, le sacrement qui fait qu’on a « tout eu », qu’on a coché toutes les cases, et que maintenant on peut s’arrêter. Non, la confirmation est le début d’un chemin où vous serez plus engagés dans la vie chrétienne. Etre confirmé, ce n’est donc pas simplement une belle fête ; c’est un engagement : l’engagement que vous prenez à continuer à toujours mieux suivre Jésus, à le mettre chaque jour un peu plus au centre de votre vie, à continuer à vivre et à pratiquer votre foi.

Mais la confirmation vous est aussi donnée pour témoigner de votre foi. Être chrétien, c'est affirmer sa foi, et ne pas avoir peur de le faire. Et cela n’est pas facile aujourd’hui, de dire qu’on est chrétien, au collège, au lycée, devant les amis, voire devant sa famille. Il faut vaincre tellement de peurs ! Les apôtres, avant que Jésus ne leur donne son Esprit, avaient peur des autres et se cachaient. Ils n’osaient plus se dire amis de Jésus. Mais ensuite, ils n’ont plus hésité à le proclamer ouvertement. Il peut en être de même pour vous.

L'Esprit de votre confirmation va vous donner la force pour ne pas craindre de vous affirmer toujours plus chrétiens, par votre vie, vos paroles et vos actes, pour dire à quel point Jésus compte dans votre vie. Et vous serez surpris, si vous priez l’Esprit Saint, si vous osez vous dire chrétien devant les autres, de voir comment l’Esprit Saint vous aidera et vous fera dire des choses auxquelles vous ne pensiez même pas. Vous serez surpris de voir comment certains de vos amis n’attendent que cela. Car si vous ne leur dites rien sur Jésus, comment voulez-vous qu’ils soient libres de l’aimer, puisqu’ils ne le connaîtront pas ? Le plus grand cadeau que vous pouvez faire à ceux que vous rencontrez, c'est de leur faire connaître Jésus. Si vous croyez que suivre Jésus, cela peut vous rendre heureux, comment ne pas le dire aux autres pour qu’ils en profitent aussi ? Etre chrétien, c’est ne pas garder le cadeau de Dieu pour soi tout seul.

Enfin, la confirmation vous est aussi donnée pour construire l’Eglise, là où vous êtes. Car on ne peut pas être chrétien tout seul. Si vous voulez continuer à suivre le Christ, il vous faudra vous faire aider par d’autres chrétiens. Si vous voulez témoigner du Christ, il faudra aussi vous appuyer sur d’autres chrétiens. Il vous faudra l’Eglise. Mais l’Eglise, elle n’existe pas comme cela, toute seule. Si vous voulez que l’Eglise existe pour vous, il faudra qu’elle existe aussi grâce à vous. Car l’Eglise, c’est nous tous, et c’est nous tous qui la construisons. L'Eglise est ce que nous en faisons. Souvent les jeunes se plaignent que l’Eglise ne fait pas assez de choses pour eux, que ce qu’on y fait ne leur correspond pas, qu’il faudrait des choses plus attirante pour les jeunes. Eh bien, c’est à vous de le faire : on ne fera pas quelque chose pour les jeunes, sans les jeunes ou avec des « vieux » ! Et donc la question est de savoir comment vous allez faire pour que cela existe, ce que vous allez inventer avec les autres chrétiens pour construire quelque chose pour vous. Parce qu’on ne le fera pas sans vous. Chers confirmants, vous avez une place dans l'Eglise, une place que vous seuls pouvez occuper. Et si vous ne la prenez pas, elle restera vide.

Prendre sa place dans l'Eglise, c'est mettre vos dons au service du Christ et des autres, et pas seulement de temps en temps, mais au jour le jour. Et parmi vous, c’est une certitude, certains sont appelés à construire l’Eglise d’une manière particulière, en étant prêtre ou religieuses. Certains sont appelés par Jésus à consacrer complètement leur vie aux services des autres dans l’Eglise. N’ayez pas peur de demander au Christ ce qu’il veut pour vous, car c’est toujours ce qu’il y a de meilleur. N’ayez pas peur de répondre « oui » au Christ s’il vous propose de le suivre comme prêtre ou comme religieuse. Notre Eglise a besoin de vous, l’Eglise vous attend. Vous découvrirez alors qu’il y a une vraie joie à répondre à l’appel de Dieu… Par la confirmation, tous, vous allez recevoir une force pour aider à la construction de l’Eglise, là où vous êtes. Chers confirmants, aidés par les autres chrétiens qui vous entourent, répondrez-vous oui à l’appel de l’Esprit à animer votre Eglise ?

Et vous, fidèles qui êtes là, parents, parrains, marraines, amis, aiderez-vous ces nouveaux confirmés à prendre leur place ? Leur proposerez-vous vraiment quelque chose, concrètement ? Serez-vous soucieux de leur insertion véritable au sein de nos communautés d’Eglise ? Saurez-vous inventer avec eux ce qu’ils peuvent faire à vos côtés, dans vos communautés chrétiennes ? C’est ce qu’ils attendent de vous. Et c’est aussi grâce à cela qu’ils persévèreront dans leur foi et qu’ils seront fidèles à leur confirmation… Pour vous tous qui avez déjà été confirmés, cette confirmation est aussi l’occasion pour moi de vous poser la question : qu’avez-vous fait de votre confirmation ? Est-ce qu’elle vous a vraiment aidée et est-ce qu’elle vous aide aujourd’hui ? Osez répondre à cette question dans le secret de votre cœur, car la réponse vous aidera à accueillir ces nouveaux confirmés.

Nous allons entrer maintenant dans la célébration de cette confirmation. Chers confirmants, dans un instant, vous allez vous avancer pour proclamer la foi qui vous anime, cette foi qui va être renforcée par le don de l’Esprit Saint, cette foi que vous êtes chargés de transmettre à ceux qui vous entourent, cette foi qui vous pousse à vous engager pleinement dans la vie de l’Eglise. Vous allez être marqués pour toujours par l’Esprit Saint, et chaque jour vous pourrez renouveler ce « oui » de votre confirmation pour que le Saint Esprit agisse pleinement, vous inspire, vous guide et vous éclaire. Avec tous ceux qui vous entourent, je prie pour que vous soyez courageux par votre manière de vivre en chrétiens.

Frères et sœurs, prions tous ensemble pour l'Eglise : qu'elle soit unie, qu'elle soit vivante, aujourd'hui et demain, de la vie même de l’Esprit Saint donné à la Pentecôte. Amen.

Photos : copyright Tous droits réservés