Les travaux d'adduction d'eau à AOUDA au Togo

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Dans le cadre de l'aide apportée à la communauté d'AOUDA au Togo par les paroissiens voici où en sont les travaux

DIOCESE DE SOKODE

Commission diocésaine de construction.

300 B.P. 55 SOKODE

TOGO

Tél. O0 228 25 50 0216

E-mail : eveche_sokodé@yahoo.fr

 

 

RAPPORT PARTIEL D’EXECUTION

DU PROJET DE REALISATION DE L’ADDUCTION D’EAU POTABLE

DANS LE VILLAGE D’AOUDA

STATION SECONDAIRE DE LA PAROISSE SAINT JOSEPH D’ADJENGRE

 

 

INTRODUCTION :

Le présent dossier est le rapport partiel d’exécution du projet de réalisation de l’adduction d’eau potable dans le village d’Aouda, station secondaire de la Paroisse d’Adjengré. Il s’articule en trois volets :

  1. Compte rendu narratif.
  2. Compte rendu financier.

3.

 

    COMPTE RENDU NARRATIF.

 

Nous remercions ici le curé et les paroissiens de la paroisse Saint Romain de Blaye. Non seulement vous entourez de vos soins et soutiens le Père Patient Sourou AKAKPO, prêtre du diocèse de Sokodé en mission dans le diocèse de Bordeaux, mais vous avez voulu étendre votre action jusqu’à la terre d’origine du Père Patient en nous aidant à construire un château d’eau. L’eau c’est la vie et nous vous en sommes infiniment reconnaissants de vouloir donner cette vie par cette action caritative. Cela fait aussi la joie de notre Seigneur Jésus qui en Saint Matthieu 28 dit <<  j’avais soif et vous m’avez donné à boire... >>. Nous regrettons et nous nous excusons cependant de n’avoir pas donné des nouvelles jusqu’à ce jour où nous nous sentons obligé de vous présenter pour l’instant un rapport partiel, puisque nous n’avons pas encore fini les travaux.

 Dès l’arrivée des fonds, la commission diocésaine de construction qui gère les projets de construction s’est adressée à l’entreprise E.M.T.F Établissement de menuiserie TANDJA ET FRERE, que nous connaissons et qui a déjà fait ses preuves dans la construction de certains de nos châteaux d’eau. Cette entreprise s’occupe en principe des travaux de menuiserie (ameublement, coffrage, charpente). Mais pour les travaux qui nécessitent des travaux de maçonnerie comme c’est le cas dans ce projet, c’est l’entreprise elle-même qui cherche ses maçons et les ferrailleurs.

 Le devis convenu, l’entreprise a reçu la première tranche pour l’excavation du fossé pour la pose des semelles des piliers pour soutenir le château. C’est fait et les piliers aussi ont été coulés. Le béton de la plate-forme sur laquelle va se poser le poly tank est aussi fait. Le poly tank aussi acheté. Il était prévu que le château serait alimenté en eau du forage qui est déjà sur le site du terrain paroissial.

Cependant une difficulté.

   Cette difficulté c’est qu’entre ce forage et le château en construction il y a 150 mètres avec une bonne pente. Nous avons remarqué que :

- L’installation des câbles électriques et des tuyaux de plomberie reviendrait plus chère.

- La consommation du courant électrique pour le refoulement de l’eau qui sera utilisée par les populations       sera exorbitante compte tenu de la distance.

Devant cette difficulté réelle, nous avons proposé à notre Père Évêque qui suit de près ces travaux de nous adresser à la Caritas diocésaine (OCDI) pour un autre forage plus proche du château en construction. L’OCDI Diocésaine, en effet, avec l’appui de ses partenaires, creuse souvent des forages au profit des populations vulnérables, moyennant une contribution. Avec l’avis favorable de l’évêque, nous avons sollicité cet appui de l’OCDI diocésaine ; l’accord de principe nous a été donné, nous avons versé la contribution demandée, le sondage a été fait. Mais jusqu’ici l’OCDI Diocésaine nous demande d’espérer parce qu’avec la pandémie du Covid 19, les relations avec les organismes d’aide se sont refroidies et leurs activités se sont ralenties elles aussi. Nous sommes dans l’attente que ce forage soit fait avant pouvoir installer tout ce que nous avons déjà acquis. Les populations du village d’Aouda qui étaient dans la joie et qui manifestaient leur espoir en apportant de l’aide aux ouvriers ont compris que c’est cette situation du Covid-19 qui paralyse les activités. Nous espérons que d’ici peu l’OCDI diocésaine pourra réaliser ce forage que tout le monde attend.

       II    COMPTE RENDU FINANCIER.

  1. État des recettes

     1.1. Don des paroissiens de Blaye                           2 623 828 F CFA

     1.2. Contribution du diocèse pour suivi                     150 000 F CFA

      Total des recettes :                                                      2 773 828 F CF A

 

  1. État des dépenses.

 

    2.1. Achats de matériaux                                          883 O25 F CFA.

    2.2. Transport des matériaux                                    148 000 F CFA.

    2.3. Main d’0euvre menuisier                                   105 000 F CFA.

    2.4. Main d’œuvre maçon                                         120 000 F CFA.

    2.5. Main d’œuvre soudeur                                      112 000 F CFA

    2.6. Achat et transport du poly tank                       204 475 F CFA

    2.7. Participation pour le forage                              250 000 F CFA

    2.8. Suivi des travaux (partiel)                                   70 O00 F CFA

    Total des dépenses :                                                 1 892 500 F CFA.

                  3 - Balance :

        2 773 828 F CFA - 1 892 500 F CFA= 881 328 FCFA

NB : Le reste en banque c’est-à-dire 881328 FCFA servira à l’achat de la pompe immergée, des câbles électriques, des tuyaux nécessaires et à payer les frais d’installation, une fois que le forage sera fait.

 

CQNCLUSION :

Nous exprimons notre filiale reconnaissance au Père Curé de Blaye et à ses Paroissiens. Nous prions pour que ce fléau mondial du Covid-19 soit éradiqué pour que nous puissions tous espérer des jours meilleurs. Nous prions pour vous et nous nous confions a vos prières pour que notre projet puisse aboutir dans les meilleurs délais. Nous joignons en annexe à ce dossier quelques photos de la partie réalisée et du matériel déjà acheté ou fabriqué. Quand le projet sera fini, nous vous enverrons un rapport final. Dans 1’espoir que vous vous portiez tous bien, recevez nos fraternelles salutations.


 cachet-a.jpg

photo _AOUDA-a.jpg

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+