Christ est ressuscité !

L’Exultet est l’annonce solennelle de la Pâque, chantée par le diacre au début de la grande Vigile, après la bénédiction du feu nouveau, la préparation du cierge pascal et la procession d’entrée dans l’église à sa lumière. Il conclut la première partie de la veillée pascale, qui célèbre la lumière du Christ ressuscité.

« Qu’exulte la foule des anges dans les cieux ! » : tel est l’exorde de cette grande pièce, qui est un condensé lyrique de tout le Mystère pascal et de toute la joie dont il est la source. Elle date au moins du IVe siècle. Après une introduction où le diacre laisse déborder son allégresse, vient un dialogue qui est celui de la Préface à la messe ; il conduit à la partie essentielle de l’Exultet, chantée sur le ton solennel de la Préface romaine, ornée de variantes mélodiques exceptionnelles.

Pendant tout le chant de l'Exultet, on garde en main son cierge allumé, et l’on fait sienne l’exultation du diacre, ce qu’exprime l’Amen final. Noter que le diacre a demandé et reçu la bénédiction du célébrant, tout comme pour le chant de l’évangile à la messe, avant d’aller chanter l'Exultet.

Cierges allumés

Cierge pascal 2015
Qu’éclate dans le Ciel la joie des anges,
Qu’éclate de partout la joie du monde,
Qu’éclate dans l’Église la joie des fils de Dieu !
La Lumière éclaire l’Église,
La Lumière éclaire la terre ;
Peuples, chantez !
 
Nous te louons, splendeur du Père, Jésus, Fils de Dieu !
 
Voici pour tous les temps l’unique Pâque,
Voici pour Israël le grand passage,
Voici la longue marche vers la terre de liberté 
Ta lumière éclaire la route,
Dans la nuit ton peuple s’avance,
Libre, vainqueur.
 
Voici maintenant la Victoire,
Voici la liberté pour tous les peuples,
Le Christ ressuscité triomphe de la mort 
O nuit qui nous rend la lumière,
O nuit qui vit dans sa Gloire
Le Christ Seigneur !
 
Amour infini de notre Père,
Suprême témoignage de tendresse,
Pour libérer l’esclave, tu as livré le Fils !
Bienheureuse faute de l’homme,
Qui valut au monde en détresse
Le seul Sauveur !
 
Victoire qui rassemble ciel et terre,
Victoire où Dieu se donne un nouveau peuple,
Victoire de l’Amour ; victoire de la Vie !
O Père, accueille la flamme
Qui vers toi s’élève en offrande,
Feu de nos cœurs !
 
Que brille devant Toi cette lumière :
Demain se lèvera l’aube nouvelle
D’un monde rajeuni dans la Pâque de ton Fils !
Et que règnent la Paix, la Justice et l’Amour,
Et que passent tous les hommes
De cette terre à ta grande maison,
Par Jésus Christ  !