Au service de la Parole et de l'autel, de l'Eglise et des plus pauvres

Enguerran de Kheror, séminariste, retrace son parcours et explique l'étape ministères institués de lecteur et d’acolyte. Il évoque sa future mission au Cameroun.

Enguerran

Après deux années de philosophie au séminaire de Bordeaux et trois années de théologie à Bruxelles où j’ai eu la joie d’être accueilli sur la paroisse de Blaye pour les grandes fêtes de l'année, me voici parvenu au terme de ma formation académique. Ayant fini mes études au séminaire, je reste toujours séminariste jusqu’à l’ordination sacerdotale. Ainsi, en vue de l’ordination, je suis appelé par le Cardinal Ricard à recevoir ce lundi 29 juin, les ministères institués de lecteur et d’acolyte. Le Lectorat et l’Acolytat ne sont pas des sacrements. Ils ne sont pas une « ordination » mais une « institution ». Dans l’Église latine, Lectorat et Acolytat concernent particulièrement le service de la Parole et de l’Autel et ces ministères peuvent être confiés à des laïcs. Le lecteur est institué pour le service, la proclamation et l'annonce de la Parole de Dieu. L’acolyte est institué pour le service de l’autel et pour aider le prêtre dans les fonctions liturgiques, principalement pendant la célébration de la messe. Il lui appartient aussi de distribuer la sainte communion, en tant que ministre extraordinaire.

Vous l’aurez remarqué, ces différents services sont ordinairement assumés par des paroissiens sans qu’il ait été question d’institution et de cérémonie. Il se trouve que dans le cadre de la préparation au sacerdoce, l'institution fait partie des étapes nécessaires au candidat et le prépare de façon privilégiée à ses futures fonctions de ministre ordinaire de la Parole et de l’Autel.

mission Enguerran 1

Par ailleurs, cette démarche que je vais vivre lundi s’inscrit aussi dans la perspective de mon prochain départ en coopération missionnaire avec Fidesco. En effet, partant pour vivre deux années au service de l’Église et des plus pauvres, je pourrai m’appuyer sur ce nouveau ministère du service de la Parole et de l’Eucharistie. Cette proximité toujours plus grande avec l’Écriture et le saint Sacrement à laquelle m’invite l'institution pourra alors être un lieu privilégié de don et de ressourcement dans la mission. Envoyé au Cameroun, dans la paroisse Saint-François-Xavier de Bafoussam, j’aurai à mettre en place un programme de formation humaine et sociale pour des enfants et des jeunes défavorisés. La rencontre, la pauvreté, le service et la mission, vécus pendant ces deux années, seront ainsi source de beaux partages avec les personnes rencontrées et une belle préparation à la vie pastorale.

Avant de m’envoler pour l’Afrique j’aurai aussi la joie de passer quelques semaines à Blaye au mois de septembre. Je serai alors heureux de vous rencontrer et vous partager tout cela de vive voix et ce, plus posément que lors de mes trop courts passages dans la paroisse.

D’ici là, je confie à votre prière cette célébration ainsi que ces deux années de mission qui s’annoncent.

Image En Savoir Plus1

Très fraternellement,

Enguerran de Kheror